Joggeuse de Bouloc: Le principal témoin aurait reconnu le suspect

FAITS DIVERS Mardi soir, lors de la mise en situation, l'auteur du portrait-robot a indiqué qu'il reconnaissait Laurent Dejean comme étant le conducteur de la Clio...

B.C.

— 

Lors de la mise en situation, mardi soir à Bouloc.
Lors de la mise en situation, mardi soir à Bouloc. — AFP

Laurent Dejean, mis en examen pour «homicide volontaire» dans l'affaire du meurtre de la joggeuse de Bouloc, continue à nier son implication.

Une attitude qu'il a maintenue mardi soir lors de sa mise en situation sur les lieux du crime et de sa confrontation avec le principal témoin. Ce dernier a croisé le 14 février 2011 à l'aube une Clio blanche quelques secondes après avoir vu Patricia Bouchon en train de courir.

Du portrait-robot à la confrontation

Selon La Dépêche du Midi, l'automobiliste a reconnu en Laurent Dejean le conducteur de la Clio qui stationnait sur la route, tous feux éteints.

Ce chauffeur-livreur avait vu dans la lumière de ses phares le visage du chauffeur de la Clio et avait permis d'établir le portrait-robot. Diffusé en octobre 2013 par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Toulouse, il avait suscité des réactions dans l'entourage de Laurent Dejean lorsqu'ils l'avaient découvert dans la presse.