Luzenac: Le LAP reçoit 8.000 euros d’équipements

FOOTBALL L’équipementier français Skita a répondu à l’appel aux dons lancé par le club ariégeois, reparti l’été dernier en Division d’Honneur régionale (septième division)…

Nicolas Stival

— 

Privé de montée en Ligue 2, Luzenac évolue de nouveau dans le petit village ariégeois de 650 habitants, également connu pour son usine de talc.
Privé de montée en Ligue 2, Luzenac évolue de nouveau dans le petit village ariégeois de 650 habitants, également connu pour son usine de talc. — G. Collet / Sipa

Samedi à 18 heures, Luzenac pourra recevoir Cugnaux en Division d’Honneur régionale (septième division), dans son stade Paul-Fédou, niché à 640 mètres d’altitude. «Un dirigeant a enlevé les dernières traces de neige qui restaient dans les coins ombragés», souligne l’entraîneur Sébastien Mignotte. Devant leur public, les Ariégeois étrenneront un nouveau maillot, bleu et rouge, qui fait partie des 8.000 euros d’équipements offerts par Skita.

Agent commercial pour cette société française, Olivier Prique reviendra pour l’occasion à Luzenac. Trois mois après une première visite en tant qu’entraîneur de Castelnau-d’Estretefonds (Haute-Garonne), pour un match de Coupe du Midi.

«L’été dernier, j’avais déjà trouvé scandaleux que Luzenac ne puisse pas monter en Ligue 2, explique-t-il. Puis, j’ai entendu parler de l'appel aux dons, auquel Monaco, Metz et Nancy ont répondu. Et quand je suis venu avec Castelnau en novembre, j’ai vu comment ils étaient équipés.»

Partenariat gagnant-gagnant

Les Luzenaciens connaissaient alors de sérieux soucis financiers. «Nous jouions avec les maillots de l’équipe réserve de la saison dernière», indique Sébastien Mignotte. «Deux jours après ce match, j’ai appelé mon responsable», lance Olivier Prique. Bingo. Désormais, Skita offre maillots, short et chaussettes, mais aussi survêtements d’échauffement et de sortie, polos, parkas, gants et autres bonnets.

Un partenariat gagnant-gagnant. Les joueurs de l’équipe première du LAP sont habillés de pied en cap et le jeune équipementier s’offre un bel éclairage grâce à un club amateur mais médiatisé. «Notre marque existe depuis cinq ans, reprend le commercial. Nous équipons environ 400 clubs en région parisienne, et nous nous développons sur Lille, Midi-Pyrénées et la Haute-Vienne.»

Objectif Division d'Honneur

Skita espère accompagner la dynamique sportive de Luzenac, invaincu depuis six matchs. «Nous sommes deuxièmes de la poule, à quatre points du leader (L’Union) et il reste dix matchs», synthétise Sébastien Mignotte. Si le mirage de la L2 s’est depuis longtemps dissipé, la montée en Division d’Honneur (sixième division) est aujourd'hui en point de mire.