Le défenseur du TFC Jean-Daniel Akpa Akpro lors du match de Ligue 1 entre Toulouse et Rennes, le 14 février 2015.
Le défenseur du TFC Jean-Daniel Akpa Akpro lors du match de Ligue 1 entre Toulouse et Rennes, le 14 février 2015. — F. Lancelot / Sipa

FOOTBALL

Toulouse: L'Ivoirien Akpa Akpro revient sur sa drôle de Coupe d'Afrique des Nations

Le défenseur du TFC a été sacré sans jouer lors de la CAN en Guinée Equatoriale…

Retour gagnant. Après sa victoire avec la Côte d’Ivoire en Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Jean-Daniel Akpa Akpro (22 ans) a signé une belle prestation samedi contre Rennes (2-1), au poste de latéral gauche. «Je reviens très heureux, pour apporter de la joie et de la confiance au groupe», assure «JD», né et formé à Toulouse.

Pourtant, il n’y a pas besoin d’insister pour constater que tout n’a pas été rose pour l’Eléphant en Guinée Equatoriale. Blessé à la cheville lors de la préparation, le polyvalent Akpa Akpro n’a pas quitté le banc de touche de toute la CAN. «Au début, je me plaignais, avoue-t-il. J’étais un peu démoralisé. J’ai discuté avec le coach.»

Hervé Renard lui avait indiqué qu’il disputerait le deuxième match de poule, contre le Mali. «En piston droit, devant Serge [Aurier]», précise le Toulousain. Mais à la veille de la rencontre, après une réunion entre le sélectionneur et quelques joueurs cadres, il n’en était plus question…

«JD» a alors gardé ses états d’âme pour lui, et poussé à fond derrière ses collègues. «Quand tu vois les matchs contre l’Algérie, le Congo RDC et le Ghana [en quart, demi et finale], l’équipe a tout donné», souffle-t-il, admiratif.

«A mon avis, les Parisiens vont un peu baisser par rapport à leur match contre Chelsea»

Samedi à Paris, le Toulousain ne retrouvera pas son compatriote, ancien coéquipier et grand ami Aurier (blessé). «En ce moment, van der Wiel n’est pas très bien. Avec Serge en latéral droit, cela aurait été mieux pour le PSG», juge-t-il, alors que son TFC ne boxe pas dans la même catégorie que le champion de France.

«A mon avis, les Parisiens vont un peu baisser par rapport à leur match contre Chelsea, veut toutefois croire Akpa Akpro. Ils ne font pas la même chose en Ligue des champions et en L1, l’état d’esprit est différent. Certaines équipes les ont mis en difficulté. Pourquoi pas nous?» Caen a montré la voie.