Basket: Toulouse réussit un joli coup en recrutant l’internationale Emilie Gomis

BASKET Le Toulouse Métropole Basket a annoncé mardi la signature de ce pilier de l'équipe de France...

Nicolas Stival
— 
Emilie Gomis avec l'équipe de France contre la Grande-Bretagne lors des Jeux olympiques de Londres, le 3 août 2012.
Emilie Gomis avec l'équipe de France contre la Grande-Bretagne lors des Jeux olympiques de Londres, le 3 août 2012. — C. Krupa/AP/Sipa

Le Toulouse Métropole Basket l’avoue sans peine. Emilie Gomis est une recrue inattendue pour l’actuel dixième de Ligue féminine. L’arrière ou ailière de 31 ans aux 194 sélections s’est engagée ce mardi avec le TMB jusqu’à la fin de saison.

«Ses qualités techniques et physiques, son expérience dans le haut niveau et sur le plan international vont beaucoup apporter à l’équipe et au club», se félicite l’entraîneur Jérôme Fournier. Championne d’Europe 2009, finaliste des Jeux olympiques 2012 et de l’Euro 2013, l’ancienne joueuse de Valenciennes et de Montpellier, entre autres, fait partie des cadres des Bleues, au même titre que Céline Dumerc.

De retour de blessure

Diminuée par une opération à un genou en mai 2014, Gomis a pourtant participé au Mondial turc bouclé cet automne à la septième place par les «Braqueuses». «Emilie revient d’une longue réathlétisation suivie par la Fédération de basket, observe Philippe Tedesco, le vice-président toulousain. Tous les tests médicaux ont confirmé son aptitude à la reprise au plus haut niveau.»

Qu’en pense l’intéressée? «Nous sommes en accord avec les dirigeants du club sur un projet commun, celui de faire grandir le TMB et de le placer au niveau des meilleures équipes nationales.» Le prochain match du club est programmé mercredi sur le parquet de Lattes-Montpellier, champion de France en titre. Le TMB vise une place dans le Top 8 de Ligue féminine, pour obtenir ensuite un billet européen.