Toulouse: Bientôt une nouvelle sainte toulousaine, une bonne raison pour faire venir le Pape

SOCIETE Née à Toulouse et gloire castraise, Emilie de Villeneuve sera canonisée le 17 mai. Un groupe Facebook essaie déjà de faire venir le pape François...

Hélène Ménal

— 

Portrait de Jeanne Emilie de Villeneuve (1811-1854).
Portrait de Jeanne Emilie de Villeneuve (1811-1854). — Free license wikipedia

Elle est la mère des fameuses «sœurs bleues». Jeanne Emilie de Villeneuve, née à Toulouse en 1811, sera bientôt faite sainte par le pape François. Le souverain pontife l'a annoncé en personne samedi depuis le Vatican. Si elle est née dans la Ville rose, c'est surtout à Castres, dans le Tarn, que la religieuse a œuvré et bâti sa réputation. Elle y a fondé en 1936 la congrégation de Notre-Dame de l'Immaculée Conception pour venir en aide aux déshérités, n'hésitant pas s'occuper des prostituées et des repris de justice.

Aujourd'hui, sa congrégation compte quelque six cents religieuses, qui portent secours aux pauvres de dix-huit pays. Emilie de Villeneuve, béatifiée en 2009, doit être canonisée le 17 mai à Rome.

Invitation au Pape

L’annonce pontificale était très attendue à Castres où le fameux «Couvent bleu» reste un établissement scolaire incontournable. Un Castrais, Richard Amalvy, a même lancé un groupe Facebook au mois de décembre, dont l'humble but est de faire venir le pape François dans la sous-préfecture du Tarn.