Toulouse: La Ville rose revêt ses nuances (et sous-vêtements) sexy

SAINT-VALENTIN Boutiques coquines en dur ou en ligne, la facette sexy de la Ville rose refait surface dans la mouvance de Cinquante nuances de Grey...

Béatrice Colin

— 

Une nouvelle Love boutique a ouvert rue de la Colombette, à Toulouse.
Une nouvelle Love boutique a ouvert rue de la Colombette, à Toulouse. — Mia Com

La Ville rose n'est pas épargnée par la vague érotique qui a suivi la sortie du livre d E. L. James, le désormais cultissime Cinquante nuances de Grey. Pour répondre aux désirs désormais assumés des Toulousaines et de leurs conjoints, une love boutique a même vu le jour l'an dernier en centre-ville, rue de la Colombette.

Couples décomplexés

Loin du sex-shop glauque ou du supermarché érotique, Cœur épique met à l'aise la clientèle. Dans une ambiance soft, version boudoir, la patronne Sophie Puligny, discute avec sa clientèle de tous âges et toutes catégories sociales. Comme ce couple de sexagénaires venu acheter de la lingerie un peu coquine pour l'anniversaire de madame. «Ça met du piment, surtout après la ménopause, c'est moins facile», reconnaît monsieur, très attentionné. Dans leur sillage, un couple de lesbiennes vient s'offrir des huiles pour le corps.

Au milieu des menottes fourrées et autres sex-toys, on trouve un coin dédié à la littérature érotique, surfant sur la tendance 50 Shades of Grey. «Les gens osent parler et demander des conseils. Je me sers de mon expérience de couple pour partager», explique Sophie Puligny, qui a été restauratrice avant de se reconvertir dans ce projet.

Mais les confidences s'arrêtent au pas de la porte et la propriétaire n'hésite pas à le rappeler aux clients qui se feraient trop insistants.

La lingerie remplace les Tupperware

Marie-Caroline Herrada n'y est pas confronté. Pourtant cette Toulousaine a aussi une boutique de lingerie et d'accessoires. Mais en ligne. Ceux qui n'oseraient pas franchir le pas dans une love boutique, hésitent moins quand il s'agit de cliquer. Entre la sortie du film Cinquante nuances de Grey ce mercredi dans les salles et la Saint-Valentin, son site www.lingerie-secrete.fr a déjà enregistré depuis début février plus de 400 commandes, contre 300 à 600 commandes mensuelles en général.

«Il faut rappeler que le succès du livre s'est fait sur internet, les femmes l'achetaient et le lisaient sur leur tablette. Elles font pareil pour acheter leur premier sex-toy, cliquer c'est plus simple et plus anonyme», explique Marie Caroline Herrada.

Son prochain challenge : monter des réunions «lingerie secrète», version sexy et moderne des rencontres Tupperware. La quadra de 2015 ne pense plus seulement à bien cuisiner, elle met les petits plats dans les grands aussi dans la chambre à coucher.