Toulouse: Il s'était fait passer plus de 1.000 fois pour un contrôleur SNCF, il prend un an ferme

JUSTICE Le jeune homme de 26 ans ne s'est pas présenté à l'audience, un mandat d'arrêt a été délivré...  

B.C.

— 

Illustration gare Matabiau. 12/12/11 Toulouse
Illustration gare Matabiau. 12/12/11 Toulouse — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Son amour pathologique de la SNCF lui coûte cher. Un jeune homme de 26 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Toulouse à un an de prison ferme pour s'être fait passer pour un contrôleur de la SNCF, rapporte ce dimanche matin le site de La Dépêche du Midi. Il ne s'est pas présenté à l'audience et un mandat d'arrêt a été délivré à son encontre.

Jean-Pierre Tegakau avait été interpellé à Matabiau le 26 novembre dernier alors qu'il circulait dans un train Narbonne-Bordeaux en costume gris, casquette sur la tête et avec un sac rempli d'affaires d'agent SNCF. Son avocat estime qu'il a ainsi plus d'un millier de trajets à son actif avec cette tenue.

Condamné pour des faits similaires

Jean-Pierre Tegakau est depuis longtemps passé maître dans l'art du contrôle de billets, équipé même d'une machine à composter. Ce faux contrôleur, qui a échoué aux examens d'entrée à la SNCF, n'en est pas à son coup d'essai.

Multirécidiviste, il sortait de prison pour des faits similaires perpétrés à Montpellier et pour lesquels il avait écopé de quatre mois ferme. Un an plus tôt, c'est à Bordeaux qu'il s'était fait repérer. En 2010, à 22 ans à peine, il assouvissait déjà sa passion et avait été interpellé et condamné pour des faits similaires dans un TGV Paris-Rennes.

L'agent modèle n'exerçait pas ses impostures pour de l'argent, mais bien pour l'amour de l'uniforme. Qui pourrait certainement l'amener à sévir de nouveau.