Ligue 1: SOS défense au TFC avant un rendez-vous périlleux à Caen

FOOTBALL L’arrière-garde toulousaine est décimée avant un match de L1 très important, chez un rival pour le maintien…

Nicolas Stival
— 
Le défenseur du TFC Steeve Yago (à droite) à la lutte avec l'attaquant de Reims David N'Gog lors d'un match de Ligue 1 à Toulouse, le 31 janvier 2015.
Le défenseur du TFC Steeve Yago (à droite) à la lutte avec l'attaquant de Reims David N'Gog lors d'un match de Ligue 1 à Toulouse, le 31 janvier 2015. — P. Pavani / AFP

Contre Reims (1-0), le TFC a enfin retrouvé le goût de la victoire, après quatre défaites et deux nuls en L1. «Si on pense qu’on a fait le plus dur, il y aura obligatoirement un relâchement, prévient l'entraîneur Alain Casanova. Et nous ne pouvons pas nous le permettre.»

Quatre blessés, une grosse incertitude et un suspendu

Car le quatorzième de L1 ne compte que deux points d’avance sur la zone de relégation. Et un seul sur Caen, quinzième, auquel il rend visite samedi avec une défense une nouvelle fois remaniée. Arrières centraux de métier, Spajic (pied), Veskovac (adducteurs) et Kana-Biyik (ischio-jambiers) sont blessés, tout comme Aguilar (ischio-jambiers), milieu capable de dépanner un cran plus bas. Grigore est suspendu. Quant à Moubandje (béquille), il est très incertain…

«Nous ne sommes pas très vernis au niveau des blessures, c’est comme ça, lâche Casanova, fataliste. Cela permet aussi de lancer des jeunes qui arrivent en fin de formation, ou en début de post-formation.» Contre Reims, l’attaquant Djibril Dianessy, les milieux Alexis Blin et Yann Bodiger ainsi que le défenseur Sami Larabi, tous âgés de moins de 20 ans, figuraient dans le groupe.

C'était l'un des plus jeunes du stage à Navata. Lui, c'est Sami #Larabi: http://t.co/dUlRRnrWj2 #GraineDePitchouns pic.twitter.com/jcSx9Tcj3m
— Toulouse FC Officiel (@ToulouseFC) October 15, 2014



Larabi (18 ans, 4 minutes de jeu en L1 à Bastia) pourrait être préféré à un autre jeune, Maxime Spano (20 ans), si Moubandje devait renoncer à Caen. Il formerait alors une charnière inédite avec Steeve Yago, qui a passé plus de trois mois au «frigo» avant de réapparaître contre Reims. Sur les côtés, l’habituel latéral droit Pavle Ninkov, de retour de suspension, devrait débuter à gauche et laisser le flanc droit à Marcel Tisserand.

Quelle que soit sa composition, cette défense à quatre expérimentale passera un sacré test chez des Caennais, qui ont marqué neuf buts lors de leur série en cours de trois victoires. «Chez nous, aucun jeune ne joue sa vie sur un match», lance Casanova. En revanche, le TFC joue gros en Normandie.