Toulouse: Des célibataires vendus aux enchères pour la bonne cause

INSOLITE Un bar à tapas de Saint-Cyprien organise une contre-soirée décalée pour la Saint-Valentin...

Béatrice Colin

— 

Illustration vente aux enchères.
Jeff Pachoud/AFP
Illustration vente aux enchères. Jeff Pachoud/AFP — Jeff Pachoud AFP

Pas de rose, ni de chandelle, ni de chocolat en forme de cœur, mais une bonne soirée en perspective. Il n'y a pas de raison que le 14 février soit réservé aux seuls amoureux.

Dix candidats à adjuger

Pour la Saint-Valentin, le bar à tapas Vasco Le Gamma, dans le quartier Saint-Cyprien, a décidé d'organiser une vente aux enchères de célibataires. 

«Il faut prendre ça au 14e degré, on ne vend pas des gens, ni des prestations, il n'y a aucun engagement», assure Colombe, célibataire à la vente, histoire de planter le décor et éviter les quiproquos.

Reversé à une association caritative

Elle fait partie des dix candidats volontaires prêts à donner de leur personne tout comme Maureen, Adrien ou encore William. Tous devront inciter les «acquéreurs» à surenchérir et à débourser un maximum d'espèces sonnantes et trébuchantes. Car tous ces deniers finiront dans l'escarcelle d'une association caritative.

L'établissement n'en est pas à son coup d'essai. Samedi 14, ce sera la cinquième édition de cette contre-soirée Saint-Valentin.

«L’an dernier nous avons récolté 903 euros que nous avons reversés en totalité aux Restos du cœur. C'est un moyen de passer une bonne soirée, les vendus et les acheteurs peuvent convenir d'un rendez-vous le soir même ou plus tard. Des couples se sont même formés à l'issue de la vente», raconte Audrey du Vasco.

Alors, repérez l'élu-e, préparez la planche à billets et n'hésitez pas à crier, les commissaires-priseurs seront là pour encaisser.