Haute-Garonne: 5.000 foyers privés d'électricité et une vigilance «pluie-inondation» maintenue

INTEMPERIES Une maison effondrée, des chutes de branches et des coupures d'électricité. Pluie et vent ont déjà fait quelques dégâts et les averses vont se poursuivre...  

Helene Menal

— 

La Garonne toulousaine devrait atteindre son maximum en début de soirée. Archives.
La Garonne toulousaine devrait atteindre son maximum en début de soirée. Archives. — Fred.Scheiber

Rafales et trombes d'eau. La nuit de jeudi à vendredi a été agitée en Haute-Garonne où les pompiers ont effectué une vingtaine d'interventions, essentiellement pour dégager des branches tombées. Selon ERDF, 5.000 foyers du département ont été privés d'électricité dans le courant de la nuit. Un miller d'abonnés étaient touchés dans le Gers, 3.000 en Ariège.

 

Grosse frayeur à Labastidette

Les dégâts ont parfois été spectaculaires comme à Labastidette, un petit village situé à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Toulouse, où une maison d'habitation s'est effondrée dans la nuit, vraisemblablement en raison de l'effet conjugué de la pluie et du vent. Le couple de personnes âgées qui l'habitait a pu être évacué à temps.

A Toulouse, un gros résineux a également chuté sur la chaussée du périphérique extérieur jeudi soir, vers 20 h, tout près de l'échangeur de Rangueil.

 

Vigilance orange du 29 janvier 2015. - ide

 

La vigilance vent  a été levée ce vendredi matin par Météo France sur tout le Sud-ouest. La Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, l'Ariège et les Hautes-Pyrénées, où les averses se poursuivent, restent en revanche en vigilance orange «pluie-inondation».

Dans la Ville rose, la situation de la Garonne est moins alarmante que prévu. Son niveau devrait commencer à monter lentement dans la matinée «et atteindre un maximum entre 17 h et 20 h», indique le Capitole.