Ligue 1: Adrien Regattin capitaine du TFC? Alain Casanova s'explique

FOOTBALL L'entraîneur de Toulouse a choisi de confier le brassard au jeune milieu de terrain offensif, pas toujours titulaire...

Nicolas Stival

— 

Le milieu offensif du TFC Adrien Regattin face au défenseur bastiais Julian Palmieri lors de la rencontre de Ligue 1 Toulouse - Bastia, le 17 janvier 2015.
Le milieu offensif du TFC Adrien Regattin face au défenseur bastiais Julian Palmieri lors de la rencontre de Ligue 1 Toulouse - Bastia, le 17 janvier 2015. — F. Lancelot / Sipa

Beaucoup de supporters toulousains ont été surpris par ce choix. Dimanche à Annecy, contre Evian-Thonon-Gaillard (1-0), Alain Casanova a confié le capitanat à Adrien Regattin. Le jeune milieu offensif, pas toujours titulaire, avait déjà hérité du brassard une semaine plus tôt contre Bastia (1-1), après la sortie d’Etienne Didot, sur le banc en Haute-Savoie.

«Beaucoup de joueurs auraient pu être capitaine»

L’habituel capitaine Abel Aguilar, toujours blessé aux ischio-jambiers, ratera également la venue de Reims, samedi (20 h), très importante pour l’avenir du dix-septième de Ligue 1. «Beaucoup de joueurs auraient pu être capitaine contre Evian, indique l’entraîneur du TFC. Il y a pas mal d’étrangers dans l’équipe, et des joueurs qui ne sont pas des titulaires indiscutables. Mais Adrien est au club depuis longtemps (il est arrivé de Sète en 2009), comme Ali Ahamada et Wissam Ben Yedder. Ce sont des exemples au niveau de l’état d’esprit, du travail au quotidien.»

Et pourquoi pas le défenseur serbe Dusan Veskovac (28 ans), qui fait partie des vice-capitaines lorsque le Colombien Aguilar (30 ans) est disponible? «Dans notre situation, j’ai préféré choisir quelqu’un capable de bien s’exprimer en français», réplique Casanova.

Didot reste «un relais important»

Si Didot est de nouveau titulaire contre Reims, l’expérimenté milieu breton de 31 ans devrait récupérer le brassard. Toutefois, le technicien ne donne aucune information sur la composition de son équipe.

Mais il assure que Didot «a toujours été un relais important dans l’équipe et (qu') il le restera.» Quelle que soit l’identité du capitaine, le TFC doit absolument s’imposer face à l’équipe champenoise, onzième de Ligue 1, pour s’offrir un peu d’air dans sa lutte pour le maintien.