Actes antisémites: Toulouse, quatrième ville française la plus touchée

SOCIETE Le Service de protection de la communauté juive a publié ce mardi son rapport pour l’année 2014. Toulouse est mal classée…

N.S. avec AFP

— 

Des Juifs prient dans une synagogue près de Toulouse, le 8 janvier 2009
Des Juifs prient dans une synagogue près de Toulouse, le 8 janvier 2009 — Eric Cabanis AFP

Avec 27 faits recensés, Toulouse est la quatrième ville française la plus touchée par les actes antisémites en 2014, selon le Service de protection de la communauté juive (SPCJ), organisme communautaire travaillant en lien avec le ministère de l'Intérieur.

Derrière Paris, Marseille et Lyon

Le SPCJ a publié mardi son rapport 2014 sur l'antisémitisme. Paris arrive en tête de ce sinistre classement avec 154 actes, devant Marseille (36), Lyon (30), Toulouse (27), Sarcelles (19), Villeurbanne et Nice (17) puis Strasbourg (14).

Selon cet organisme, 851 actes antisémites (actions et menaces) ont été recensés l'an dernier, contre 423 en 2013, soit une hausse de 101%, atteignant un plus haut depuis 2004 (974 actes).