Tarn-et-Garonne: Un jeune soldat retrouvé mort dans un camp militaire

FAITS DIVERS Le jeune homme est décédé dans le camp de Caylus. Il pourrait s’agir d’un suicide…

N.S.

— 

Des militaires à Toulouse en mai 2014 (illustration).
Des militaires à Toulouse en mai 2014 (illustration). — FRED SCHEIBER

Un militaire de 19 ans a été retrouvé mort samedi matin dans le camp de Caylus (Tarn-et-Garonne). Selon La Dépêche du Midi, il pourrait s’agir d’un suicide. Le fusil d’assaut du jeune homme a été découvert près de lui.

Originaire de la région niçoise, cet élève de l'école des sous-officiers d’active (ENSOA) de l'armée de terre de Saint-Maixent-L'Ecole (Deux-Sèvres) était venu à Caylus avec son bataillon pour y effectuer des manœuvres. Il aurait quitté sa chambre dans la nuit de vendredi à samedi, quelques heures avant que ses camarades ne retrouvent son corps. Le jeune homme avait intégré l’ENSOA en septembre 2014.

Le procureur militaire de Toulouse s'est saisi du dossier, alors que l'enquête est menée par le groupement de gendarmerie de Tarn-et-Garonne.