Top 14: Le Stade Toulousain subit la loi du leader Clermont

RUGBY Les Rouge et Noir ont logiquement perdu en Auvergne. Ils restent éloignés des six premières places, qualificatives pour les phases finales…

N.S. avec AFP

— 

Clermont et Fritz Lee étaient trop forts pour le Stade Toulousain de Gaël Fickou (à gauche) et Luke McAlister (21), le 4 janvier 2015 en Top 14.
Clermont et Fritz Lee étaient trop forts pour le Stade Toulousain de Gaël Fickou (à gauche) et Luke McAlister (21), le 4 janvier 2015 en Top 14. — T. Zoccolan / AFP

Malgré les absences du talonneur Corey Flynn et du troisième ligne Imanol Harinordoquy, laissés au repos, le Stade Toulousain avait fière allure, dimanche soir à Clermont. Mais cela n’a pas suffi à inquiéter l’ASM, qui repasse en tête du Top 14 après son succès (24-6).

«On a mis quelquefois Montferrand en difficulté, mais on a trop subi sur la conquête directe pour pouvoir imposer quoi que ce soit», constate le manager général Guy Novès.

La défense a fait de la résistance

Et comme Toulouse a parfois cafouillé les quelques ballons en sa possession, l’équipe repart bredouille du stade Michelin, alors que toutes les formations qui la précèdent au classement ont au moins inscrit le point du bonus défensif. Voici comment l’actuel huitième du championnat compte trois longueurs de retard sur la sixième place, la dernière qualificative pour les phases finales.

Le leader clermontois, que les Stadistes avaient l’habitude de regarder les yeux dans les yeux les saisons passées, a creusé un écart de 12 points avec son traditionnel rival. «Ce qu'on a imposé, c'est cette capacité à relever le défi du jeu en défense, observe toutefois Novès. Il a fallu énormément de ballons pour qu'on arrive à plier à deux reprises. Le point positif, c'est l'état d'esprit.»

Toby Flood hors sujet

Le premier des deux essais clermontois (signés Rougerie et Fofana), quatre minutes avant la pause, a fait très mal aux Rouge et Noir, alors que le score était nul (3-3). A l’origine, un ballon perdu dans ses 22 mètres par l’ouvreur anglais Toby Flood, hors sujet tout au long du match avant d’être remplacé par Luke McAlister, beaucoup plus tranchant (54e).

Déjà battus par Clermont à domicile lors de la phase aller (9-13), au cœur d'une terrible série de cinq défaites de rang, les hommes de Novès n’ont pas pu prendre leur revanche. Ils doivent à tout prix dominer la lanterne rouge rochelaise, samedi à Ernest-Wallon, avant de repasser à la Coupe d’Europe. Une compétition qui leur réussit beaucoup mieux que le Top 14 cette saison.