Stade Toulousain: Guy Novès veut garder Dusautoir, Albacete et Nyanga

RUGBY Ces trois cadres Rouge et Noir voient leur contrat expirer en juin 2015…  

Nicolas Stival

— 

Le troisième ligne et capitaine du Stade Toulousain Thierry Dusautoir lors du match de Coupe d'Europe Toulouse - Glasgow, le 7 décembre 2014.
Le troisième ligne et capitaine du Stade Toulousain Thierry Dusautoir lors du match de Coupe d'Europe Toulouse - Glasgow, le 7 décembre 2014. — P. Pavani / AFP

Même s’ils ont connu d’autres clubs dans leur carrière, Thierry Dusautoir, Patricio Albacete (arrivés en 2006) et Yannick Nyanga (en 2004) semblent indissociables du Stade Toulousain. Pourtant, les trois avants internationaux (français ou argentin), arrivent en fin de contrat avec le club, et le feuilleton autour de leur avenir dure depuis de nombreuses semaines.

«Un point de vue positif sur trois joueurs que j’adore»

«J’ai fait mon travail, donner mon avis sportif qui représente l’avis des gens qui m’entourent (les co-entraîneurs Jean-Baptiste Elissalde et William Servat), explique le manager général Guy Novès. Maintenant, c’est au président (René Bouscatel) de continuer à faire le sien, comme il le fait depuis 21 ans.»

Et quel est cet avis? «C’est un point de vue positif sur trois joueurs que j’adore, lâche-t-il. Après, c’est au président de prendre une décision en fonction des moyens du club.» 

Déjà plié pour Nyanga?

Capitaine de Toulouse et du XV de France, le troisième ligne Dusautoir (33 ans) est courtisé ailleurs en France mais aussi en Angleterre, comme son ami argentin, le deuxième ligne Albacete (33 ans). Les deux hommes aimeraient terminer leur carrière dans le même club.

A l’heure actuelle, les chances de voir ce duo rester à Toulouse semblent plus élevées que pour le troisième ligne Nyanga (31 ans), très proche depuis un long moment du Racing-Métro.

Le cas Servat

Autre cas épineux, celui de William Servat. L’entraîneur des avants voit également son bail expirer en juin 2015. «Avec William, ça se passe très, très bien, assure Novès. Il sait ce que je pense de lui. S’il veut vous en parler davantage, il le fera.» Fin novembre, l’ancien talonneur avait indiqué qu’il souhaitait poursuivre l’aventure avec son club de toujours.