Haute-Garonne: Suicide du mari de l'institutrice, retrouvée morte à Noé sous une bâche?

FAITS DIVERS Le chauffeur routier était recherché. Il a semble-t-il choisi de se suicider...

B.C.
— 
L'homme s'est jeté sous un TGV qui venait de quitter Matabiau..
L'homme s'est jeté sous un TGV qui venait de quitter Matabiau.. — F. Scheiber/20 Minutes/Archives

Un suicide qui pourrait sonner comme un aveu? Dimanche soir, un homme a été percuté par un TGV à Saint-Rustice. La collision s'est produite vers 18h 20, au passage du train Toulouse-Parais qui venait de quitter la gare Matabiau. Selon La Dépêche du Midi, il s'agirait bien du mari de Béatrice Siméon, cette institutrice de 53 ans dont le corps a été retrouvé sans vie mercredi sous une bâche à son domicile de Noé. 

Disparu depuis cinq jours

Son époux, un chauffeur routier à la retraite, âgé d'une soixantaine d'années, avait disparu depuis cette découverte et était activement recherché par les gendarmes de la brigade de recherches de Muret.