Toulouse: Au Mirail, les étudiants se prononcent contre le blocage

UNIVERSITE Plus de 5.000 des 27.000 étudiants de l'université Jean-Jaurès ont participé au vote électronique sur les suites à donner au mouvement de contestation...  

Beatrice Colin

— 

Après le blocage de l'université durant plusieurs journées, le président a décidé jeudi dernier de lancer consultation électronique.
Après le blocage de l'université durant plusieurs journées, le président a décidé jeudi dernier de lancer consultation électronique. — AFP

A voté. Depuis vendredi, les étudiants de l'université Jean-Jaurès étaient consultés par la présidence pour savoir quelles suites à donner au mouvement de contestation contre les réductions budgétaires et les violences policières.

Plus de 4.000 étudiants contre le blocage

Pour mener à bien ce vote auprès des 27.000 inscrits, pas d'urnes, mais un vote électronique. Clôturée à 16h ce lundi, cette consultation a rassemblé 5.404 votants.

A la question: «Etes-vous pour ou contre le blocage de l’université comme moyen d’action?». 4.097 étudiants ont répondu contre, 814 étudiants ont voté pour et 493 se sont abstenus.

Une deuxième question était posée: «Etes-vous pour ou contre le remplacement des jours de banalisation par des journées de cours où l’appel n’est pas effectué?» En résumé, voulez-vous que les cours aient lieu lors des journées de mobilisation.

Les élèves préfèrent massivement avoir cours (3.622 voix) que d'être confrontés à des journées de banalisation (1.120 voix contre).

«Cette participation est satisfaisante par rapport à ce que l'on observe habituellement lors des votes pour les élections du Crous, etc. C'est un scrutin significatif et légitime à partir du moment où il n'a pas été imposé mais voté lors d'une assemblée générale d'étudiants», relève le président de l'Université, Jean-Michel Minovez.

Aujourd'hui, le campus fonctionne normalement et aucun appel au blocage n'est en cours.