Pyrénées: Les stations tout schuss pour capter de nouveaux clients

SKI En attendant la neige, les responsables des stations pyrénéennes veulent transformer l'essai auprès de nouvelles clientèles...

Béatrice Colin
La station de ski des Pyrénées, Cauterets a enregistré sur la dernière saison 290.000 journées skieurs.
La station de ski des Pyrénées, Cauterets a enregistré sur la dernière saison 290.000 journées skieurs. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Si la neige est de la partie d'ici là, la station des Angles sera la première des Pyrénées à ouvrir ses pistes dans moins de 15 jours, le 22 novembre. 

Elle sera suivie une semaine plus tard par celles du Grand Tourmalet, d'Ax-3 Domaines, de Cauterets, Luz-Ardiden, Piau Engaly et Peyragudes et le 6 décembre de Saint-Lary ou encore le Pic du Midi.

Chiffre d'affaires en hausse

L'image du petit massif peu enneigé semble ne plus être d'actualité, sauf si l'or blanc vient à faire défaut cet hiver. Les stations de ski ont pour la plupart vu le chiffre d'affaires de leurs remontées mécaniques augmenter l'an passé, cumulant 112.5 millions d'euros, en hausse de 5,5%, sur l'ensemble des 28 stations membres de la confédération pyrénéenne du tourisme.

Près de 55% de ce chiffre a été réalisé par le groupement de stations N'Py. Pour doper leur fréquentation, ces huit stations ont investi 34,4 millions d'euros, en grande partie pour un vaste réaménagement de La Pierre Saint-Martin. 

E-commerce pour doper sa fréquenation

Mais au-delà des infrastructures, N'Py compte attirer les amateurs de poudreuse grâce à son service en ligne n-py.com mis en service l'an passé. Ce portail, sorte d'agence en ligne, vise les sommets. «Cela permet aux internautes de réserver toutes les prestations en ligne, de l'hébergement à la location de matériel. Hors forfait de ski, il nous a permis de générer la saison dernière 3,2 millions d'euros de chiffre d'affaires», explique Guillaume Roger, directeur commercial de N'Py.

Du e-commerce qui a surtout l'avantage de pouvoir capter une nouvelle clientèle plus éloignée, en plus de ses 90.000 abonnés au Club No souci, qui donne droit à de nombreuses réductions dans toutes les stations. 

«C'est aussi l'opportunité de monter des produits originaux», assure le responsable. Cette année, les offres se multiplient: des week-ends à 99 euros par personne en janvier et mars, l'autoroute offerte pour les habitants de Limoges et Poitiers qui viendraient skier la dernière semaine de vacances de février ou encore l'hébergement gratuit pour un séjour de quatre skieurs en semaine en janvier.

Des propositions à l'attention du public français mais aussi espagnol qui représente 15% des visiteurs des huit stations.

Et veille active sur les réseaux sociaux

Mais ce site n'est pas le seul moyen trouvé pour toucher les skieurs internautes. Rares sont les stations à ne pas avoir aujourd'hui leur page Facebook et Twitter. Et c'est souvent un bon moyen pour faire du teasing pour les événements qui auront lieu sur les pistes ou susciter l'intérêt

#PROMO sur les forfaits SAISON jusqu'à -30% ! Profitez-en vite ici : http://t.co/6O4f3npVri #pyrenees #NPY pic.twitter.com/1nkc7Ib3gA
— N'PY (@npyski) November 7, 2014



Ax-3 Domaines aussi a des propositions interactives insolites

J-19 adorateurs des pistes damées ! D'ailleurs, RT pour gagner un tour en dameuse et découvrir leur travail de folie! http://t.co/LLfycYJbXw
— Ax 3 Domaines (@ax3domaines) November 10, 2014