Ariège: Près d'une trentaine de cas d'intoxication dans un institut médico-éducatif

FAITS-DIVERS De nombreux cas de vomissements ont été signalés dans un établissement situé près de Foix…

20 Minutes avec AFP

— 

Google Map de la ville de Foix, en Ariège.
Google Map de la ville de Foix, en Ariège. — Google Map

Près d'une trentaine de personnes, majoritairement des enfants et des adolescents, ont été pris de vomissements depuis plus de 24 heures dans un institut médico-éducatif ariégeois, indique la préfecture. Dans un premier temps, trois adolescentes de 14 ans, scolarisées à l'Institut médico-éducatif de la Vergnière, sur la commune de l'Herm, à quelques kilomètres de Foix, avaient dû être hospitalisées pour surveillance au Centre hospitalier du Val d'Ariège.

Tout comme 16 autres jeunes et trois adultes, elles avaient été prises de vomissements dans la nuit du 14 au 15 octobre, au sein de l'internat de l'établissement avant d'être toutes rentrées chez elles ce jeudi. Mais depuis mercredi, neuf nouveaux cas se sont déclarés chez cinq enfants et quatre adultes, qui ont consulté leurs médecins traitants.

Le souvenir du drame d’Ascou

Des prélèvements d'aliments ont été opérés dans le cadre d'une enquête épidémiologique lancée sur ces «intoxications» ainsi que des prélèvements d'eau par l'Agence régionale de santé. «Pour l'heure, l'origine de l'intoxication n'est pas connue, l'enquête se poursuit», indiquent encore les services de l'Etat.

Michel Nigou, directeur de l'IME, a estimé qu'il s'agissait plutôt d'une «épidémie de gastro-entérite plutôt que d'une intoxication alimentaire», selon La Dépêche du Midi. Ces adultes également atteints, a-t-il noté, n'avaient pas mangé au centre, mais il a indiqué qu'il préférait fermer le centre et rallonger ainsi le week-end pour que les enfants se reposent.

Les résultats des analyses portant sur la qualité de l'eau doivent parvenir aux responsables de l'IME ce vendredi, a indiqué le journal. L'institut médico-éducatif accueille des enfants et des adolescents présentant des déficiences intellectuelles, selon le site web de l'établissement et 75 jeunes y sont accueillis, dont 37 en internat.

En juillet dernier en Ariège, dans une colonie de vacances du village de montagne d'Ascou, un enfant de huit ans était décédé et au moins trois petits camarades étaient tombés malades. L'enquête avait mis hors de cause l'eau et les aliments.