Toulouse: un Flav Lab au parfum pour tester les fragrances de demain

INNOVATION Les créateurs pourront tester leurs idées de parfum ou de produits aromatisés avant de se lancer...  

Beatrice Colin

— 

Thierry Talou, du laboratoire de Chimie agro-industrielle (INP-Ensiacet/Inra) est à l'initiative du Fav Lav.
Thierry Talou, du laboratoire de Chimie agro-industrielle (INP-Ensiacet/Inra) est à l'initiative du Fav Lav. — DR

Lavande, musc et violette... Pas sûr que ce mélange de fragrances donne à l'arrivée un bouquet d'odeurs qui fasse son petit effet. D'ici peu, il sera possible de tester ces assemblages au sein du Flav Lab.

A l'image des Fab Lab, ces laboratoires de fabrication où le public peut trouver des machines à disposition pour la conception d'objets, l'école de la matière et de l’énergie Toulouse (INP-Ensiacet) a décidé de lancer un atelier similaire dans les domaines des arômes et parfums à l'occasion de la Fête de la science. Et le Fab s'est transformé naturellement en Flav'... comme Flavour en anglais.

Un «nez» nommé Berdoues

«Nous allons proposer des outils et les mettre à la disposition des gens qui ont des idées mais pas le matériel ni la compétence dans le domaine de la fabrication», explique Thierry Talou, chercheur au laboratoire de chimie agro-industrielle.

Installé à Labège, sur le site de l'Ensiacet, le Flav Lab disposera de deux orgues à parfum professionnelles, une osmothèque, qui rassemble les extraits naturels et des molécules synthétiques, ainsi que deux appareils permettant d'extraire les huiles essentielles.

Et pour que le panel soit complet, il lui fallait le soutien d'un nez. Incontournable, c'est le parfumeur Pierre Berdoues qui assurera ce rôle. Sa société, aujourd'hui dirigée par sa fille, a mis au point les parfums des marques IKKS et de Chantal Thomass

Du concept au prototype

Depuis 25 ans, Thierry Talou travaille à partir des plantes, que ce soit sur l'extraction d'huiles essentielles, la création de capsules biodégradables pour Nespresso ou la mise au point d'un parfum culinaire à base de végétaux de la région. Et il n'a pas oublié qu'il y a 150 ans, le pays de la Lavande n'était pas la Côte d'Azur, mais bien le Quercy. Aujourd'hui, Grasse est une des capitales mondiales du parfum.

En mettant en place son Flav Lab et en donnant une chance aux projets de passer du concept au prototype, le chercheur espère que la Ville rose fera aussi partie des références du secteur.