Toulouse: Nouveau coup du sort pour Mihai Roman, l’attaquant du TFC

FOOTBALL Le Roumain souffre d’une double fracture tibia-péroné. Sa seconde blessure grave depuis son arrivée à Toulouse, à l’été 2013…

Nicolas Stival

— 

L'attaquant roumain du TFC Mihai Roman lors du match de Ligue 1 contre Nantes, le 4 mai 2014 au Stadium de Toulouse.
L'attaquant roumain du TFC Mihai Roman lors du match de Ligue 1 contre Nantes, le 4 mai 2014 au Stadium de Toulouse. — SIPA

Alain Casanova est arrivé ce jeudi avec la mine grave dans la salle de presse du Stadium. «Nous avons connu un malheur hier, a lâché l’entraîneur du TFC. Mihai Roman s’est fracturé le tibia et le péroné. Nous sommes tous très touchés.» Le milieu offensif ou attaquant roumain s’est blessé lors du match amical gagné sur la pelouse des Espagnols de l’UD Logroñes (3-0), «sur une action totalement anodine», précise Casanova.

Cinq bouts de matchs en Ligue 1

«Il va être opéré et on ne le reverra pas avant février», poursuit le technicien. Roman a été touché à la jambe droite. La même qui avait été déjà sérieusement touchée en juillet 2013, alors que l’international roumain, qui fêtera ses 30 ans le 16 novembre, venait d’arriver en France. L’ancien joueur du Rapid Bucarest, victime d’une rupture du tendon d’Achille, avait dû attendre plus de huit mois pour faire ses grands débuts en Ligue 1, le 5 avril 2014 contre Lille.

Au total, Roman n’a disputé que cinq bouts de matchs de championnat, mais aucun depuis le début de la saison. Initialement recruté comme milieu droit, puis replacé en attaque, le Roumain était victime de la concurrence de Ben Yedder, Braithwaite et Pesic, voire Regattin.

Cantonné en réserve, il n’avait pas encore réussi à retrouver son niveau d’avant cette première blessure. Ainsi, pour la réception de Caen le 20 septembre (3-3), Casanova lui avait préféré sur le banc le jeune Ben Ali... L’horizon de Roman, dont le contrat expire en juin 2016, s’est encore obscurci mercredi soir.