Top 14: Le Stade Toulousain relégable, comme Castres

RUGBY Les deux clubs de Midi-Pyrénées occupent les deux dernières places après sept journées...

Nicolas Stival

— 

Le deuxième ligne Patricio Albacete et le Stade Toulousain ont concédé une cinquième défaite d'affilée en Top 14 à Bayonne, le 26 septembre 2014.
Le deuxième ligne Patricio Albacete et le Stade Toulousain ont concédé une cinquième défaite d'affilée en Top 14 à Bayonne, le 26 septembre 2014. — AFP

A force de perdre, comme vendredi à Bayonne (35-19), ça devait arriver. Après sept journées de Top 14, dont cinq défaites d’affilée, Toulouse se retrouve dans une inédite position de relégable.

Treizième et avant-dernier du championnat, le Stade ne compte que dix petits points, à égalité avec La Rochelle (douzième) et Castres (quatorzième). Comme il a perdu contre le promu de Charente-Maritime (37-25) et gagné face au voisin tarnais (35-6), il se situe derrière le premier et devant le second.

Deux réceptions cruciales à venir

Si la compétition s’arrêtait ce week-end, le club le plus titré de France, dont le 19e et dernier Bouclier de Brennus en date remonte à 2012, et le champion 2013, également finaliste en 2014, rejoindraient en Pro D2 deux autres anciennes gloires, Perpignan et Biarritz.

«Tout est serré et, bien sûr, on ne va pas dire qu'on va finir premier du championnat, lance le demi de mêlée stadiste Jean-Marc Doussain. Mais on a encore l'ambition de se qualifier.» Seuls les six premiers du Top 14 disputeront les phases finales.

Toulouse accuse déjà huit points de retard sur le sixième, Montpellier. S’il ne fait pas un carton plein lors de ces deux prochains matchs à Ernest-Wallon, samedi contre le Stade Français puis le 12 octobre face à Toulon, la tâche apparaîtra plus que compliquée dans une compétition de plus en plus relevée. Et il ne sera plus possible de se réfugier derrière une incroyable série de blessures pour masquer l'ampleur du malaise.