Toulouse: Ben Yedder meilleur buteur du siècle avec le TFC

FOOTBALL Auteur de 35 buts en Ligue 1, l’attaquant vient de doubler André-Pierre Gignac…

N.S.

— 

Wissam Ben Yedder a inscrit les trois buts du TFC contre Valenciennes (3-1), le 17 mai 2014 lors de la dernière journée de L1, au Stadium de Toulouse.
Wissam Ben Yedder a inscrit les trois buts du TFC contre Valenciennes (3-1), le 17 mai 2014 lors de la dernière journée de L1, au Stadium de Toulouse. — R. Gabalda / AFP

C’est grâce à un penalty que le «Roi» Pelé avait inscrit le millième but de sa carrière. A une échelle plus modeste, c’est également de cette manière que Wissam Ben Yedder est entré samedi dans l’histoire contemporaine du TFC.

L’attaquant de 24 ans a marqué contre Caen (3-3) la 35e réalisation de sa carrière en Ligue 1. L’ancien international Espoirs passe devant l’actuel Marseillais André-Pierre Gignac, et devient le meilleur buteur toulousain du XXIe siècle. Mais «seulement» le dixième de l’histoire du club, débutée en 1937, selon le docteur ès statistiques Cédric Granel.

Sans parler des intouchables Pierre Dorsini et Ernest Schultz, on peut penser que Ben Yedder, sous contrat jusqu’en juin 2017, aura quitté les bords de Garonne avant de pouvoir rejoindre le légendaire Alberto «Beto» Marcico et ses 62 buts.

En revanche, les 46 réalisations de Yannick Stopyra, contemporain de l’Argentin, semblent à sa portée. «Il n’en est plus très loin, juge Alain Casanova, l'entraîneur du TFC. Il est encore capable de mettre une quinzaine de buts lors des [32] journées qui restent, s’il est épargné par les blessures.» 

S'il continue sur sa lancée, l'increvable Ben Yedder (voir encadré) peut espérer enfin convaincre Didier Deschamps de l'essayer en équipe de France.

La centième contre Paris?

Avant le déplacement à Rennes, mardi, l’inusable Ben Yedder reste sur 20 titularisations de rang en L1. Plus fort : il a participé, comme titulaire ou remplaçant entré en jeu, aux 53 derniers matchs de championnat. Encore plus fort : samedi, contre Paris, il devrait fêter sa centième apparition d’affilée sur une feuille de match en Ligue 1 (qu’il ait joué ou qu’il soit resté sur le banc). Il faut remonter au 4 février 2012 et à un déplacement à Bordeaux pour trouver trace d’un groupe toulousain sans Ben Yedder…