Toulouse candidate au titre de capitale européenne de la science en 2018

Université A défaut d'avoir été la Capitale européenne de la Culture 2013, la Ville rose pourrait devenir la Capitale européenne de la Science en 2018. Les universités y travaillent...  

Helene Menal

— 

Dans un laboratoire de l'Insa, à Toulouse.
Dans un laboratoire de l'Insa, à Toulouse. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES

Et si Toulouse devenait «Ville européenne de la science et de l'innovation» en 2018, histoire d'oublier l'épisode malheureux de la Capitale européenne de la culture en 2013? Une première étape est déjà franchie puisque la Ville rose, tout comme Lyon, a été présélectionnée pour organiser l'Esof 2018, l'Euroscience Open Forum, un grand raout biennal avec un forum scientifique de très haut niveau dans toutes les disciplines. Bref, un concentré de neurones fréquenté par près de 5.000 participants.

Grand oral début octobre

C'est la communauté universitaire au sens large qui porte la candidature de Toulouse. Elle sera défendue lors d'un grand oral devant un jury international le 3 octobre prochain. Pour cette étape délicate, la «championne» choisie est  la chercheuse du CNRS Anne Cambon-Thomsen, spécialisée en immunogénétique humaine. En attendant, l'Université de Toulouse lance une campagne de soutien en ligne.