Un pas vers le procès dans l'affaire AZF peut-être franchi aujourd'hui

JUSTICE Dans le dossier AZF, deux décisions importantes doivent être rendues aujourd'hui par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse. Les deux requêtes concernées émanent des avocats de Total. L'une demande l'annulation des deux seules mis...

©2006 20 minutes

— 

Dans le dossier AZF, deux décisions importantes doivent être rendues aujourd'hui par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse. Les deux requêtes concernées émanent des avocats de Total. L'une demande l'annulation des deux seules mises en examen, celle de Serge Biechlin, l'ancien directeur de l'usine, et celle de la société Grande Paroisse en tant que personne morale. L'autre conteste la procédure d'expertise qui a permis au juge d'instruction de conclure à l'explosion accidentelle. « Nous espérons un rejet de ces demandes qui visent un effacement pur et simple du dossier », indiquait hier Stella Bisseuil, l'avocate de l'association de familles endeuillées. Un non-lieu « serait la négation de la catastrophe et victimes du 21 septembre 2001 », prévient l'association Plus jamais ça, ni ici ni ailleurs. « Mais, ajoute-t-elle, le rejet de la demande de relaxe qui ouvre la porte à un procès pénal n'aura de sens et de valeur que si Total et les responsables des décisions ayant conduit à cette catastrophe sont également convoqués devant le tribunal. »

H. M.