L'A320 cristallise la fronde

©2006 20 minutes

— 

Pas mal d'avions ont décollé durant la manifestation. Des A320 en carton accrochés à des grappes de ballons gonflés à l'hélium. Au centre des slogans, le transfert vers Hambourg du surplus de production de cet appareil vedette passe très mal à Toulouse. « Il est difficilement compréhensible de réduire les cadences ici au moment où il faut les augmenter partout ailleurs », juge Bernard Keller (PRG), le maire de Blagnac. L'idée d'assembler le successeur de l'A320, le « NSR », en Allemagne est évidemment très impopulaire dans la ville rose. « C'est injuste », estiment des salariés inquiets pour l'emploi. « Nous voulons conserver à Toulouse notre intelligence et notre savoir-faire », martèle Jean-François Knepper, responsable FO.