Drame de Lavelanet: La piste de l'incendie volontaire privilégiée

FAITS DIVERS Le sinistre a eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi dans un immeuble HLM et a fait trois morts…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration de camions de pompiers.
Illustration de camions de pompiers. — GILE MICHEL/SIPA

Trois hommes, âgés entre 46 et 57 ans, ont péri cette nuit dans l’incendie d’un immeuble accueillant des personnes en difficulté sociale à Lavelanet, en Ariège.

«Je privilégie l’hypothèse d’un incendie volontaire» du véhicule stationné sous l’immeuble qui a pris feu, a indiqué jeudi le procureur de la République de Foix, Olivier Caracotch. «La qualification de l’enquête, c’est dégradation par incendie ayant entraîné la mort. Le véhicule appartenait à la Croix-Rouge. Il était récent et en bon état», ce qui rend peu probable une mise à feu spontanée, a poursuivi le procureur rappelant que le village avait récemment connu plusieurs feux de conteneurs à ordure et de voitures.

Un immeuble géré par la Croix-Rouge

L’immeuble, appartenant à l’office HLM de l’Ariège, est géré par la Croix-Rouge. Il regroupe vingt petits appartements accompagnant des personnes seules ou des couples. Inauguré en octobre 2013, il fait office de «maison relais» pour des personnes en situation d’insertion, d’exclusion ou de précarité, a précisé la préfecture de l’Ariège.