La Toul'Box facilite l'installation des étudiants

Hélène Ménal

— 

Des opérateurs gèrent l'intendance.
Des opérateurs gèrent l'intendance. — H. Ménal / 20 Minutes

Quelque 3 500 étudiants étrangers débarquent chaque année à Toulouse. Et pour eux, la première épreuve est de s'orienter dans le labyrinthe des démarches administratives. Ananda, venue d'Indonésie, en sait quelque chose. Elle s'est arraché les cheveux en essayant de comprendre le fonctionnement de la CAF. Shamsiya, arrivée d'Ouzbékistan en 2008, avoue avoir perdu «plusieurs mois» avant de pouvoir se concentrer complètement sur ses études. Mais aujourd'hui, la voici de l'autre côté de la barrière.

Les chercheurs aussi


Elle est opératrice Toul'Box, ce kit d'installation fourni depuis mardi sur internet* par l'Université de Toulouse. Trois autres jeunes forment avec elle l'équipe polyglotte chargée d'anticiper l'arrivée des nouveaux. Ils peuvent entamer à leur place les démarches pour les titres de séjour ou l'ouverture d'un compte bancaire, réserver un logement temporaire, commander la carte Pastel de Tisséo et même, si l'arrivant le désire, demander à un chauffeur de venir le chercher à l'aéroport le jour J. Le kit de bienvenue est gratuit, celui qui comporte les démarches administratives coûte 100 €. Tout est modulable. Les étudiants français peuvent en bénéficier tout comme les chercheurs qui arrivent en famille.

Les doctorants et enseignants choisissent la Ville rose avant tout pour les formations qui y sont dispensées. Peut-être aussi pour le cadre de vie. En les libérant du poids de démarches souvent épuisantes, l'Université de Toulouse dégaine un nouvel atout dans une course aux cerveaux désormais mondialisée.

* https://toulbox.univ-toulouse.fr

■ Avant-goût

La Toul'Box dématérialisée et un avant-goût du guichet d'accueil unique pour les étudiants qui doit ouvrir «en dur» dans un an au Quai des Savoirs, sur les allées Jules-Guesde.