Le défi lapon de l'Occitanie

Nicolas Stival

— 

Googlemap de Toulouse.
Googlemap de Toulouse. — Google Map

Onze jours avant le Mondial brésilien, une autre Coupe du monde débute dimanche, en Laponie suédoise. Pendant une semaine, la ConIFA, qui regroupe des «territoires, nations ou peuples sans Etat», organise sa propre compétition. Avec 12 équipes, dont deux françaises : le comté de Nice et l'Occitanie. Dix-neuf joueurs amateurs, essentiellement issus de Midi-Pyrénées et de Languedoc-Roussillon, viseront le titre. «Ce ne sera pas facile, avoue toutefois Nicolas Desachy, président de l'Associacion Occitana de Fotbòl (AOF). Ainsi, la Laponie [qui pourrait aligner des joueurs de D2 suédoise, norvégienne et finlandaise] sera un très gros morceau chez elle, comme le comté de Nice. Notre équipe a un niveau moyen de CFA 2. Nous avons aussi d'anciens semi-pros, comme Moussi [ex-Clermont, National], Hernandez [ex-Grenoble, Ligue 2] ou Dors [qui a évolué en D2 espagnole].»

Cours quotidiens d'occitan


Initialement composée de 21 éléments, l'Occitanie en a perdu deux cette semaine. «L'un d'eux travaille dans une mairie qui lui a supprimé ses congés, l'autre a trouvé un emploi», détaille Nicolas Desachy. Tous ont dû poser des vacances pour partir vers le Grand Nord, mais aussi mettre la main à la poche. «Le budget du déplacement s'élève à 10 000 €, reprend le dirigeant. La ConIFA nous aide, ainsi que quelques partenaires privés à Toulouse. Mais chaque membre de la délégation a aussi donné 250 €.» Le séjour ne sera pas uniquement sportif. «Le but de l'AOF est de promouvoir la culture et la langue occitanes, glisse Desachy. Chaque matin, notre sélectionneur Didier Amiel, ancien professeur d'espagnol et grand amateur d'Histoire, donnera un cours d'occitan, pendant une heure ou une heure et demie.»

■ Matchs et formules

L'Occitanie joue dimanche contre les Caucasiens de l'Abkhazie et mardi face à la Laponie. Les deux premiers de chaque poule de trois iront en quart de finale. Résultats et vidéos des matchs seront visibles sur worldfootballcup.org.