Sign'O donne la parole aux sourds

Julie Rimbert

— 

Des personnes sourdes et des entendants jouent ensemble sur scène.
Des personnes sourdes et des entendants jouent ensemble sur scène. — Sign'O

C'est un festival unique en son genre qui permet aux personnes sourdes de mieux se faire entendre sur leur handicap. Du 30 mai au 1er juin, le festival Sign'O, organisé par l'association Act's, met à l'honneur les comédiens sourds sur la scène du Centre culturel des Mazades.

Immersion gestuelle


Et ce n'est pas un hasard si Toulouse a été choisie pour accueillir cette manifestation. La Ville rose a toujours été une ville d'accueil privilégiée pour cette population grâce à une scolarité complète en langue des signes, de la maternelle au lycée. Elle se distingue aussi par l'installation depuis dix ans de l'entreprise Websourd, connue dans tout l'hexagone pour ses services d'interprète à distance en langue des signes. Fort de ces atouts, le festival Sign'O s'est naturellement organisé à Toulouse. Pour sa cinquième édition, les gestes, accessibles aussi aux non-signants, racontent des pièces de théâtre, des spectacles jeunes publics, des expositions, des animations culturelles, des ateliers… La pièce Les Amours inutiles de Guy de Maupassant va notamment être jouée en langue des signes et en français. Ces quatre nouvelles ont été adaptées pour le public sourd. Un moyen pour les deux communautés de mieux se connaître et de communiquer. «Avec le spectacle, le regard des entendants sur les sourds change car ils aiment le côté visuel, tout en comprenant la correspondance grâce au français, souligne Delphine Saint-Raymond, comédienne sourde de la pièce. D'ailleurs sur scène, sourds et malentendants jouent ensemble en miroir mais leur mise en jeu est différente, tout en étant complémentaire. Nous ne sommes pas un public à part car avec du travail, toutes les pièces sont adaptables aux sourds.» La curiosité de cette année sera la «Virtual Visio», une technique de création poétique mélangeant la langue des signes et le mime, qui a été créée par des comédiens sourds. Le festival, qui se déroule tous les deux ans, accueille environ 1 500 personnes, dont 60 % de sourds et 40 % d'entendants, venus de toute la France.

■ Pratique

Le festival commence vendredi à partir de 18 h 30, samedi à 9 h 30 et dimanche à 10 h 30. Une garderie bilingue est disponible sur place. L'inscription aux ateliers se fait sur le site www.festival-signo.fr.