L'éléphant du Muséum reprend du poil de la bête

HISTOIRE NATURELLE Le célèbre pachyderme du Muséum est sorti de sa boîte. Il est entre les mains de trois taxidermistes chargés de lui faire une toilette

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le célèbre pachyderme du Muséum est sorti de sa boîte. Depuis mercredi, il est entre les mains de trois taxidermistes, chargés de lui faire une toilette pour la réouverture du Muséum d'histoire naturelle en octobre.

Naturalisé en 1910, cet éléphant mâle de 500 kg est un don du cirque Pinder. Responsable de la mort de son maître, il avait été abattu en représailles. Il faudra quatre mois aux trois spécialistes pour effectuer un nettoyage complet de cette pièce maîtresse de la collection, installée dans l'entrée. « Nous allons faire des empreintes en silicone de la peau et les reporter sur les zones fissurées, puis nous effectuerons un second nettoyage au laser. En finition, nous reteinterons toutes les parties avec un aérographe », détaille Jean-Pierre Barthes, taxidermiste.

Depuis le début des travaux du site, il y a près de dix ans, cinq cents pièces ont été restaurées. Avant l'inauguration, une cinquantaine d'animaux doivent encore être naturalisés. C'est le cas d'une loutre, actuellement entre les mains des taxidermistes pour trouver une seconde vie.

Béatrice Colin