Bahain va ramer pour le Canada

N. S.

— 

En quatre de couple, puis en deux de couple, Julien Bahain et Cédric Berrest ont connu toutes les joies pendant sept ans, excepté l'or mondial ou olympique. Le duo de l'Aviron Toulousain, qui s'est octroyé une année sabbatique suite à l'échec des JO de Londres en 2012 (élimination en demi-finales), ne ramera peut-être plus jamais ensemble. Voici dix jours, Bahain était débarqué de l'équipage du huit, le bateau roi de l'aviron, à cause de l'inimitié d'une partie de ses coéquipiers et malgré la présence de Berrest. Ce lundi, l'Angevin d'origine annonçait son départ pour «vivre une fantastique aventure» au Canada ! «Je tiens à dire que cette décision n'est aucunement motivée par les petits différends rencontrés dernièrement», affirme Bahain (28 ans), qui possède la double nationalité franco-canadienne. Le rameur va s'installer avec sa compagne à Victoria, en Colombie Britannique, où il préparera les Jeux de Rio, en 2016.