Elissalde et Servat conservent leurs postes

— 

Malgré une saison décevante, «il n'y aura pas de révolution» au Stade Toulousain, assure Guy Novès. Les co-entraîneurs Jean-Baptiste Elissalde et William Servat, respectivement en charge des arrières et des avants jusqu'en 2016 et 2015, «conserveront bien sûr leurs fonctions», affirme le manager général. «Peut-être y aura-t-il des réajustements pour améliorer des choses avec l'arrivée de certaines personnes, mais des changements au niveau du staff, non.»

En poste depuis 2010, champion les deux années suivantes, Elissalde est parfois mis en cause dans le jeu insuffisamment huilé des trois-quarts. Mais le gros des critiques vise Servat, qui a succédé à Yannick Bru en 2012. Depuis, Toulouse n'a pas enrichi son palmarès et sa conquête, pierre angulaire des années de gloire, n'effraie plus grand-monde. «William n'a pas toujours eu les joueurs à sa disposition pour exploiter ses qualités», objecte Novès. Il «doit continuer à progresser et à travailler», précise-t-il toutefois. C'est donc avec ses entraîneurs actuels que le Stade Toulousain reprendra l'entraînement, le 23 juin.