RESF toujours mobilisé pour les sans-papiers

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

« Halte aux expulsions. » Derrière ce slogan, plus d'une centaine de membres du Réseau éducation sans frontières (RESF) ont manifesté samedi place Saint-Etienne. Armés de casseroles et de sifflets, ils ont, dans un « charivari citoyen », déposé à l'attention du préfet quelques-unes des 2 500 cartes de voeux. Elles lui rappellent notamment le sort « peu enviable » réservé aux 130 familles toujours menacées d'expulsion sur Toulouse. « Aujourd'hui, la préfecture continue à jouer la montre et laisse la situation se pourrir. De temps en temps elle s'acharne sur des cas. La plupart du temps les gens partent dans la clandestinité », rappelle Jean-François Mignard de la Ligue des droits de l'homme. Cette semaine, une assemblée générale du réseau est prévue pour faire le point sur les prochaines initiatives. « On va certainement monter un observatoire des audiences publiques au tribunal situé au centre de rétention de Cornebarrieu », indique le militant. Côté mobilisation, un « loto rigolo » est organisé le 6 février au Bijou.

Béatrice Colin