Le poker veut se mettre à tables

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Jouer au poker à Toulouse, c'est un peu le parcours du combattant. Xavier est un joueur régulier un peu dépité. Comme pour beaucoup de Toulousains, pour pratiquer sa passion, il n'a pas beaucoup de choix. Soit les soirées privées entre amis, soit Internet. « Sinon, pour faire des tournois en live, avec pas mal de joueurs, des croupiers et des tables qui tiennent la route, la seule solution, c'est le cercle des Pyrénées », estime-t-il. Mais le jeune homme compte bien aussi sur le casino de Toulouse. « Si jamais ils ouvrent des tables de poker, moi, j'y passerai mes nuits ! »

En août 2007, l'établissement de jeux ouvrira ses portes sous sa forme définitive sur l'Ile du Ramier. Avec peut-être trois tables de Texas Hold'em, le poker le plus pratiqué en ce moment, celui que les télévisions diffusent massivement. « Nous avons fait une demande auprès de la Commission supérieure des jeux pour avoir ces tables. Elle devrait donner sa réponse en février ou en mars », explique Eric Michelet, directeur des jeux du casino Barrière, installé provisoirement à l'hippodrome de la Cépière. En attendant, les visiteurs pressent les croupiers de questions. « On n'arrête pas de nous solliciter pour l'organisation de tournois ou de parties », raconte le responsable. Une demande d'autorisation en ce sens sera déposée auprès du ministère de l'Intérieur, si l'exploitation des tables est acceptée. Et, d'après le directeur des jeux, le projet de tables est « en bonne voie de finalisation ». Peut-être donc un nouvel espace de jeu pour les addicts du poker. `

Marion Calais

Toulouse est la seule ville du Sud à disposer d'un cercle de jeux. Les autres sont situés à Reims, Paris et Lyon. Le cercle des Pyrénées est aujourd'hui le seul endroit où l'on peut légalement jouer au poker à Toulouse.