Une appli en éclaireur pour les virées nocturnes

Hélène Ménal

— 

Une partie de l'équipe de Neventy.
Une partie de l'équipe de Neventy. — 20 Minutes

Et si trouver une soirée qui déchire dans les bars et boîtes de la Ville rose était avant tout une affaire d'algorithmes ? Les créateurs de la start-up Neventy ne sont pas loin de le penser. Ces six jeunes, aux profils très différents (ingénieur, informaticien, diplômée en commerce), mettent la dernière main à leur appli gratuite, un genre de réseau social du Toulouse by nigth. En fonction de ses goûts musicaux ou encore de la localisation de ses amis, elle «calcule» l'endroit idéal pour une soirée réussie. «C'est un guide des vrais bons plans pour l'étudiant qui veut s'éclater sans éclater son budget», résume Callum Torr, le responsable.

A la vitesse supérieure


Une version test de Neventy a déjà été lancée en 2013. «Elle était brouillonne et elle a foiré», reconnaissent volontiers les entrepreneurs en herbe. Mais ils viennent de muscler leur force de frappe en décrochant, parmi 36 candidats, une des six places disponibles dans l'incubateur Midi-Pyrénées, cette couveuse à start-up où des spécialistes coachent les porteurs de projet. Etudes de marchés, business plan, voilà Neventy parti pour un stage commando d'un an. Une nouvelle version va être testée dans dix jours, avec des étudiants en commerce et une dizaine d'établissements clients comme le Saint des Seins, de la Place Saint-Pierre. Happy hours, tarifs réduits, les bars pourront notifier des offres spéciales aux utilisateurs. La start-up sera rémunérée en fonction du public attiré. Pour l'heure, l'Incubateur a assuré la pérennité de 72 % de ses protégés.

■ Mode

L'incubateur a aussi sélectionné Meet My Designer, une plateforme de crowdfunding pour le lancement de la 1re collection des créateurs, et Arborati, qui diffusera des accessoires en série limitée.