Le TFC prend son envol

Nicolas Stival

— 

Buteur puis passeur décisif, Clément Chantôme a brillé à Rennes (2-3).
Buteur puis passeur décisif, Clément Chantôme a brillé à Rennes (2-3). — D. Meyer/AFP

En un mois, tout a changé pour le TFC, passé du douzième au huitième rang de L1. La cinquième place, objectif plus ou moins assumé qui peut être synonyme d'Europe, n'est plus qu'à trois points. Soit six de moins qu'avant cette belle série de quatre succès et une défaite, face à l'intouchable PSG (2-4). «Il faut avoir une certaine ambition et regarder devant, mais sans tomber dans la suffisance ni avoir des ambitions démesurées», prévient Alain Casanova, après la victoire à Rennes, samedi (2-3).

La défense, talon d'Achille


Toutefois, l'entraîneur toulousain reconnaît que les voyants sont au vert : «l'équipe a pris confiance, des joueurs se révèlent, le système est bien en place.» De retour à son meilleur niveau, Chantôme a signé un but et une passe décisive en Bretagne, où son association dans l'entrejeu avec Didot a fait merveille. Le duo Ben Yedder - Braithwaite reste un poison pour les défenses. Et que dire du latéral droit Aurier, auteur de sa cinquième réalisation cette saison, stratosphérique au sein du 3-5-2 violet ? Seul bémol : déjà trompée quarante fois, l'arrière-garde du TFC n'est que la 14e défense de L1. Samedi, la responsabilité du gardien Boucher est clairement établie sur les deux buts rennais.

■ Calendrier

Il reste neuf journées de L1. Cinq réceptions : Evian-T.-G. (samedi), Lille, Lyon, Nantes et Valenciennes. Quatre déplacements : à Ajaccio, Sochaux, Montpellier et Guingamp. Un calendrier plutôt clément…