Quelque 5 millions de documents sont encartés par 294 agents.
Quelque 5 millions de documents sont encartés par 294 agents. — F. Scheiber/20 Minutes

Toulouse

La propagande mise sous pli

Un doigt en plastique, une éponge… Ils ont chacun leurs trucs pour aller plus vite. Depuis mercredi après-midi, 294 agents de la Ville et de la Métropole mettent sous enveloppe les listes et professions des dix candidats aux municipales. Installés autour d'une table par groupe de six, ils doivent d'ici à jeudi soir avoir plié et encarté près de 5 millions de documents dont la distribution dans les boîtes aux lettres de la Ville rose débutera lundi. «Au début, il y a quelques petites erreurs, mais après ils prennent le pli», relève Cédric, un des 14 contrôleurs qui vérifient la production tous les quarts d'heure. «Nous, on a pris que des non-fumeurs pour aller plus vite, plaisante une des volontaires. L'intérêt, c'est d'en faire le plus possible car on est payé à l'enveloppe», poursuit-elle. Tous sont venus sur une journée de repos. «L'encartage dure deux jours et a lieu deux fois, pour le premier et le second tour. Les agents sont rémunérés entre 300 et 350 € brut selon les élections. Nous privilégions les personnes à bas revenus, cela a une dimension sociale», relève Gilles Bauzou, le directeur des élections. Pour les Européennes, la préfecture a décidé de faire appel à une société sous-traitante.