Les présidentiables soumis à la question de la corrida

©2006 20 minutes

— 

A sa façon, le maire (UDF) de Fenouillet a décidé de s'inviter dans la campagne présidentielle. Il y a quelques jours, Gilles Broquère a envoyé une lettre à tous les candidats qui briguent le mandat présidentiel en 2007 en leur demandant de se prononcer sur la tauromachie. Gilles Broquère s'appuie sur des déclarations récentes à la presse de Ségolène Royal où elle affirme que la corrida était un « spectacle magnifique ». « Je souhaite que tous les candidats expriment leur position personnelle sur le sujet », affirme le maire afficionado. L'édile promet qu'il fera connaître les positions des présidentiables à ses administrés... dès qu'il aura reçu une réponse. A ce jour, seul Nicolas Hulot lui a fait part de son rejet de la tauromachie. « Je suis conscient que la corrida n'est pas un sujet majeur de la présidentielle », reconnaît Gilles Broquère. Mais il espère néanmoins que les réponses apporteront de l'eau au moulin des pro-corrida toulousains.

Ph. F.