Retour à la case doc pour Télé Toulouse

— 

En 2008, des producteurs de documentaires proposent à la mairie de créer un créneau sur TLT dédié à cette filière, le tout financé par les revenus du Casino Barrière. La Case doc voit le jour fin 2009. Quatre ans plus tard, elle a permis de réaliser 82 films diffusés sur la chaîne locale. Mais tous leurs auteurs n'ont pas été payés et se retrouvent avec une ardoise de 145 000 €. Car entre-temps, TLT a dû faire face à de grosses difficultés financières. Mardi, les débiteurs ont tiré la sonnette d'alarme, demandant aux candidats aux municipales de s'engager à soutenir la réalisation de documentaires et à assainir la situation. «Nous n'abandonnerons pas le documentaire, mais il aurait fallu élargir le débat à l'avenir de la télé publique», répond Emmanuel Schwartzenberg, PDG de TLT qui indique avoir payé ses dettes.