Une année 2006 riche en événements

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

1 Airbus et son A380 traversent des turbulences

Si 2005 était l'année de tous les succès pour Airbus, 2006 fut plutôt celle de toutes les crises. Le 13 juin, l'annonce d'un premier retard de livraison de l'A380 fait chuter le titre de la maison mère EADS de 26 %. En octobre, rebelote. L'inquiétude pointe chez les sous-traitants lors de l'annonce du plan Power 8, qui prévoit un plan d'économies et une réduction du nombre d'interlocuteurs directs de 3 000 à 500. Dominique de Villepin vient à leur rencontre le 14 novembre pour les assurer de son soutien. Seule éclaircie, l'annonce du lancement industriel de l'A 350 le 1er décembre.

2 Bagatelle sous le choc après un incendie criminel

Le 26 septembre, un incendie criminel se déclare dans la cage d'un immeuble HLM de Bagatelle provoquant le décès, quelques jours plus tard, d'une mère et de son fils. Le père est dans un état grave. Personne n'a été interpellé à ce jour. Choqués, les habitants du quartier manifestent le 14 octobre pour dire « Stop à la violence ».

3 Tour de chauffe avant les élections municipales

Il se plaît au Capitole et compte bien y rester. Jean-Luc Moudenc, devenu maire UMP de Toulouse au printemps 2004 à la faveur du départ de Philippe Douste-Blazy au Quai d'Orsay, a mis fin à l'insoutenable suspense le 14 novembre : il conduira la liste de la majorité pour les municipales 2008. Du côté du Parti socialiste, Pierre Cohen, le député-maire de Ramonville, est candidat à la candidature. Quant à Martin Malvy, président du conseil régional et favori des sondages, il ne s'est pas encore dévoilé.

4 Un tournant judiciaire dans le dossier AZF

Le 8 mars, le Garde des Sceaux annonce un procès AZF pour 2007. Le 16 mai, les juges d'instruction présentent aux parties civiles le rapport final des experts. Il confirme la thèse d'un accident chimique. Quelques jours plus tard, Grande-Paroisse est mise en examen. La clôture de l'instruction est prononcée fin septembre, cinq ans après l'explosion.

5 Les sans-papiers sortent de l'indifférence

Le sort des familles sans papiers a mobilisé dans les écoles et universités toulousaines tout au long de l'année. Des collectifs rassemblés au sein du Réseau Education sans frontières vont multiplier les manifestations, comme des baptêmes républicains (photo). Le 17 octobre, vingt-deux familles en situation irrégulière seront obligées de passer une nuit à la belle étoile. Au petit matin, elles s'installent dans des locaux municipaux. Après des tractations avec la préfecture, elles sont relogées le soir même.

6 Coups de griffes et coups de gueule autour des ours

La réintroduction de l'ours dans les Pyrénées a divisé la population montagnarde. Une tension illustrée par le saccage du village d'Arbas par les anti-ours, le 1er avril. Dix d'entre eux sont condamnés à de la prison avec sursis. Les opposants aux plantigrades perturbent aussi le lâcher de Palouma, la première ourse slovène arrivée le 25 avril. Franska, Hvala, Balou et Sarousse ont suivi d'avril à août. Palouma est morte le 25 août d'une chute accidentelle.

7 Les marginaux au coeur d'une polémique

Le 12 septembre, Edouard Rihouay, étudiant en sociologie à la fac du Mirail, décède après avoir été frappé puis jeté du Pont-Neuf par cinq marginaux. Ce drame suscite une vive émotion. Il est suivi par la mise en place d'une politique municipale « anti-marginalité agressive ». Une décision contestée par les proches même du jeune homme.

8 Paralysie et couacs dans les transports

En dehors de l'annonce consensuelle du prolongement de la ligne B vers Labège, l'actualité des transports en commun a été dominée par des querelles politiques. Le bras de fer entre Pierre Izard, le président PS du conseil général, et Jean-Luc Moudenc, président UMP de Tisséo, s'est soldé par un divorce le 4 juillet. Parallèlement, le projet de bus en site propre le long de la RN 88 a pilé devant l'opposition des associations écologistes. Il est repoussé sine die. Quant au tramway entre Blagnac et les Arènes, les commissaires enquêteurs demandent à Tisséo des modifications.

9 Le périphérique toulousain réduit sa vitesse

Les Toulousains ont expérimenté, durant les trois mois d'été, la limitation de la rocade à 90 km/h. Les gaz à effet de serre auraient diminué de 10 % et les infractions radar ont été multipliées par trois.

10 L'affaire Robert Redeker et la liberté d'expression

Après une tribune dans Le Figaro du 19 septembre, où il qualifie le Coran de « livre d'inouïe violence », Robert Redeker est menacé de mort. Depuis, ce prof de philo du lycée de Saint-Orens n'enseigne plus et est contraint de vivre caché. De nombreux intellectuels prennent sa défense. Cette affaire ranime le débat sur la liberté d'expression.

Béatrice Colin et Hélène Ménal

Tugan Sokhiev, le chef russe de l'Orchestre national du Capitole sort le premier CD de sa carrière le 19 septembre : des oeuvres de Moussorgski et Tchaïkovski enregistrées à la Halle aux Grains. Du côté d'Empalot, la Déroute fait son chemin. Cette version détournée de La Redoute, avec les habitants du quartier pour mannequins, sort à 6 000 exemplaires le 25 novembre. Un succès.