Des dons pour améliorer l'ordinaire

— 

En 2016, Sciences-Po Toulouse s'installera du côté du quai Saint-Pierre, dans un établissement flambant neuf. Le financement de la construction est assuré par les deniers publics. «Mais pour améliorer l'équipement des salles et avoir les dernières technologies, nous avons lancé une souscription auprès de nos anciens élèves», explique Philippe Raimbault, le directeur. Depuis sa création en 1948, plus de 9 000 diplômés sont sortis de l'IEP. Et une centaine d'anciens ont déjà donné leur accord de principe, comme Gérard Mestrallet, l'actuel PDG du Groupe GDF SUEZ. Objectif : atteindre les 200 000 € collectés. «Cette souscription est innovante et inspirée de ce qui se fait aux Etats-Unis. Derrière l'objectif financier, nous voulons aussi structurer notre réseau d'anciens diplômés», insiste Philippe Raimbault. B. C.