L'étudiant marocain sera expulsé

©2006 20 minutes

— 

Hier matin, la décision d'expulser Ahmed Taich a été prise en trois minutes, en dépit de la plaidoirie de Me Rivière, avocat de cet étudiant marocain inscrit en arts plastiques à l'université du Mirail depuis 2002. Ni les difficultés financières d'Ahmed qui l'obligent à travailler en dehors des cours ni les concours passés à deux grandes écoles d'arts, ou la fermeture de l'université à cause du CPE, n'ont influencé la décision de la présidente du tribunal administratif. Cette dernière a confirmé la décision de la préfecture de ne pas renouveler le permis de séjour d'Ahmed, avançant son manque d'assiduité dans ses études et son absence à certains examens.