L'arrivée d'un gardien «n'est pas impossible»

N. S.

— 

«La signature de Furman est actée, c'est un bel investissement, mais ça devrait s'arrêter là.» Une semaine après avoir affirmé que le club se concentrait sur le futur mercato d'été, Alain Casanova emploie volontairement le conditionnel, au sujet du marché d'hiver. Car le TFC ne s'interdit pas le recrutement d'un nouveau gardien d'ici au 31 janvier. «Ce n'est pas impossible, reconnaît l'entraîneur toulousain. Mais pour le moment, cette opportunité ne s'est pas présentée.» Casanova dresse la situation de ses portiers : «Nous en avons un auquel il restera un an de contrat en juin [Ali Ahamada] et les deux autres qui arrivent en fin de bail [Olivier Blondel et Marc Vidal]. On est obligés de préparer l'avenir et, éventuellement, de faire des propositions à ceux qui sont déjà chez nous.» Mécontent de l'inconstance d'Ahamada, l'actuel titulaire, le TFC pense notamment au jeune Zacharie Boucher (20 ans), qui évolue au Havre, club de L2, avec lequel les Violets entretiennent «d'excellentes relations». Côté toulousain, on ne nie pas, mais on laisse aussi entendre que d'autres pistes sont à l'étude.