Le petit groupe qui monte

— 

La plupart de leurs concerts affiche complet. Le Neko Light Orchestra dépoussière l'image vieillissante de l'orchestre ! Ce groupe toulousain, passionné par l'univers geek, revisite à leur sauce les compositions du cinéma et des jeux vidéo. Fort de leur succès, le groupe a décroché la première partie de la soirée consacrée au dernier long-métrage du réalisateur japonais Hayao Miyazaki dans les cinémas de plusieurs villes. Durant 90 minutes, ils revisiteront ce jeudi au Gaumont Wilson la musique du maître japonais.