Stade–Andorre, un partenariat en or blanc

Nicolas Stival

— 

La Principauté s'affiche à Wallon.
La Principauté s'affiche à Wallon. — F. Scheiber/20 Minutes

Les 1er et 2 février, Clément Poitrenaud, Yann David, Romain Millo-Chluski et Patricio Albacete seront présents au bas des pistes du Pas de la Case. Pas question d'achats détaxés ni de ski. Les quatre joueurs du Stade Toulousain participeront à des animations et à une séance d'autographes lors du premier «Grandvalira snowrugby» : un tournoi de rugby sur neige, inédit dans les Pyrénées, organisé dans le cadre du partenariat entre leur club et Andorre.

Un stage envisagé


«Aujourd'hui, Andorre fait partie des 15 plus grands sponsors du club, souligne le président René Bouscatel. C'est un grand honneur d'avoir un Etat comme partenaire.» Le dirigeant veut faire de la principauté de 76000 habitants «la destination privilégiée de la communauté Stade Toulousain», qui inclut supporters, sponsors, fans sur Facebook (314 000) et sur Twitter (62 000). «Ce partenariat nous aide à renforcer notre emprise sur le territoire français, précise de son côté Nuria Tarré, directrice générale de Grandvalira, la plus grande station pyrénéenne. Dans le Sud-Ouest bien sûr, mais aussi au-delà, tant la marque Stade Toulousain est puissante.» Et le sport dans tout ça ? «Nous réfléchissons à organiser un stage [de l'équipe première] en Andorre», indique Bouscatel. Un partenariat avec l'ovalie andorrane est aussi à l'étude, alors que l'équipe nationale pointe à la 62e place du classement mondial. «Nous avons une longue tradition de rugby», assure Nuria Tarré. Et un solide sens du commerce.

■ Mode d'emploi

Huit formations amateur de 5 joueurs disputeront des matchs de 16 minutes sur un terrain de 30 m sur 20. Parmi les équipes : des anciens du Stade (Belot, Gérard…) et une sélection andorrane.