Indigestion assurée avec Tapas et Prisca de Grimon

— 

Prisma de Grimon, une danseuse pleine de charmes?
Prisma de Grimon, une danseuse pleine de charmes? — no credit

Circulez, il n'y a rien à dire sur ces spectacles. Faut aller les voir. Alors évidemment, quand on retrouve derrière les manettes des membres du GIGN, le Groupe d'intervention globalement nul, lesquels ont fricoté avec les Okupa Mobil, on s'attend à tout. Et on a raison. Parce que ces deux spectacles mettent respectivement en scène une danseuse en quête d'amour et deux joueurs de flûtes à bec. On dit ça, on ne dit rien…

6 € à 12 €, jusqu'au 18 janvier, à 21 h, au Théâtre du Grand Rond.