Le Fenix, un quinquagénaire ambitieux

N. S.

— 

1964-2014. Le Fenix fête ses 50 ans cette année et le quinquagénaire se porte bien. Quatrième de D1 à l'issue de la phase aller, toujours invaincu au Palais des sports où il attire de plus en plus de monde (2800 spectateurs de moyenne, soit +30 % par rapport à 2012-13), le club est sorti de la « période trouble » dans laquelle Philippe Dallard l'avait trouvé en octobre 2012. Et le président toulousain est déjà tourné vers la saison prochaine. Le gardien international Pardin, qui a prolongé son contrat jusqu'en 2017, et le défenseur Osmajic (2016) continueront l'aventure alors que le sort d'Andjelkovic, Van Cauwenberghe et Calvel, en fin de bail au moins de juin, reste incertain. Prêté par le FC Barcelone, l'arrière droit Montoro devrait y retourner. Enfin, les jeunes stagiaires Serdarevic (gardien), Pavadé (arrière) et Bonilauri (pivot) vont probablement passer professionnels.