Toulouse: François Hollande attendu de pied ferme

— 

Venu parler «pacte de responsabilité» et «choc de simplification», le président de la République, en visite ce jeudi matin à Toulouse, est attendu par des militants sur d'autres terrains. Dès 8h, plusieurs manifestants ont annoncé leur présence à Jolimont, aux abords du campus de l'Ensica, premier lieu de passage de François Hollande qui vient y signer l'acte de cession du CEAT à la mairie de Toulouse. Avec des revendications aux antipodes les unes des autres. Plus de sept mois après l'adoption de la loi Taubira, les opposants de la Manif pour Tous ont décidé de se rappeler au bon souvenir du Président en agitant leurs drapeaux roses. Ils feront face aux banderoles rouges de la CGT pour qui le pacte «est un engagement à baisser encore un peu plus les cotisations sociales qui financent nos retraites, notre Sécurité sociale». A leurs côtés, des salariés d'entreprises touchés par des plans sociaux, comme ceux du groupe pharmaceutique Sanofi.