Bijoux volés cherchent propriétaires

— 

Des montres à gousset, des sautoirs ou encore des gourmettes. En se rendant chez des habitants de Longages dans le cadre d'une enquête judiciaire, les gendarmes de Carbonne ont fait une drôle de découverte dans la chambre occupée par le fils. Ils ont trouvé «88 bijoux d'origine inconnue mais probablement frauduleuse».

Le jeune majeur n'a pour l'heure pas voulu indiquer d'où provenaient ces colliers et montres en or. «Il faut que l'on puisse établir avec certitude qu'ils ont bien été volés», indique-t-on à la gendarmerie. Pour y parvenir, quoi de mieux que de retrouver les victimes ? Les militaires ont donc mis en place, pour la première fois en Haute-Garonne, un site dédié à cette affaire. Plus question pour ceux qui ont subi un cambriolage de passer en revue la totalité des bijoux retrouvés en France. Les victimes des vols peuvent se connecter et contacter par la suite la gendarmerie de Muret.